Vers une élection présidentielle sans code électoral ?
 
   
07/09/2011
Cameroun
La tuberculose perdure malgré la gratuité du traitement
  
 

Au Cameroun, environ 35.000 cas de tuberculose sont enregistrés chaque année et 40% des patients souffrant de cette maladie sont dépistés séropositifs. Le traitement contre cette maladie est gratuit depuis quelques années, malgré des ruptures récurrentes dans la livraison des médicaments.

Adèle était garde malade. On ne connaissait pas encore de quoi souffrait la maman d’Adèle. Et à force de s’occuper de sa mère, Adèle finit par se faire contaminer. Adèle fit donc des examens médicaux. Diagnostic sans appel : Adèle avait attrapé la tuberculose, et ce sera très difficile pour elle. La tuberculose est une maladie très contagieuse, chronique et endémique au Cameroun où environ 35 000 cas sont en registrés chaque année, selon Dr Charlotte Tchiethue Kamgue de Hôtipal Laquintinie de Douala.

Sur 100.000 habitants au Cameroun, 192 personnes souffrent de tuberculose dont 83 cas de tuberculose pulmonaire, avec un taux de mortalité de l’ordre de 29 décès sur 83 cas. Pour un diagnostic de certitude, il est généralement fait une analyse des crachats en laboratoire, et même une radiographie pour mesurer le degré d’affection des poumons par le bacille de koch ou BK, germe responsable de la maladie. La tuberculose n’épargne personne. Même les nouveaux nés. Pauline DJOKY BELLE, pharmacienne à l’Hôpital Laquintinie. Il existe un protocole de cinq médicaments contre la tuberculose au Cameroun. Le traitement est gratuit depuis quelques années, hormis les frais des premiers examens qui sont officiellement de 1000 FCFA.

Au Cameroun, il est souvent arrivé ce que le gouvernement appelle tension de stocks, et que d’autres nomment ruptures de stocks des médicaments antituberculeux. La pharmacienne de l’Hôpital Laquintinie nous explique comment elle gère cette situation. Quelques difficultés subsistent dans la prise en charge de la tuberculose au Cameroun. Le premier de ces problèmes, selon Dr Kamgue, c’est l’abandon du traitement quand le malade se sent mieux. Car, il reviendra toujours, plus mal en point. Le deuxième problème, mais pas très courant, serait les effets secondaires liés aux médicaments. Et le troisième problème selon le médecin, serait celui des démunis qui viennent souvent à l’hôpital demander la nourriture en plus des médicaments.

Tout sujet est susceptible de faire la tuberculose lorsque le système immunitaire est fragile. La dépression immunitaire peut être liée au VIH, à un diabète, à une corticothérapie, entre autres causes. Mais au Cameroun, comme dans bien de pays africains, c’est le VIH qui ravit la vedette des causes de la manifestation de la tuberculose.

  
Date :  07/09/2011
Auteur :  Henri Fotso
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

aic, l'écho de l'Afrique profonde ...
votre partenaire pour le développement humain.