Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Société > → LUTTE CONTRE LA PAUVRETE PAR LE RECYCLAGE INFORMEL DES LINGES A DOUALA

Elles tirent l’essentiel de leur revenu d’une activité peu ordinaire : le recyclage informel des linges. Elles sont des femmes du quartier Maképè 1 Missoké, dans la ville de Douala. Les linges recyclés proviennent pour l’essentiel de la décharge de la ville située au quartier PK 12, laquelle est quotidiennement alimentée par la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam). Les linges récupérés subissent un relatif traitement avant d’être écoulés sur les marchés de l’arrière-pays à des prix coûtant. Voyage au cœur d’une filière économique peu ordinaire.

JPEG - 88.7 ko
logo

Les femmes recycleuses de linges de Maképè 1 Missokè

Lieu-dit pont cassé au quartier Maképè Missokè. Des femmes s’affairent dans les eaux particulièrement impropres de la rivière N’gonguè. Elles lavent des linges. Ces linges, elles sont allées les acheter au marché spontané de la décharge de PK12. Dans ce marché particulier de la décharge de PK12, les vendeurs de linges sont des récupérateurs « agréés ». L’« agréement » est une autorisation d’accès à la décharge délivrée par les responsables de la société chargé de la gestion. Il s’agit d’un corps d’élite dans la profession de récupérateur de linges et le privilège dont jouissent ces récupérateurs les a amenés à se constituer en association : l’association des collecteurs du Cameroun (ACC).

A la décharge, ils passent le clair de leur temp à fouiller les linges dans les ordures apportées par les camions de la société concessionnaire de la gestion des déchets solides ménagers et assimilés dans la ville de Douala. Les linges disposés à l’entrée de la décharge sont vendus à des prix variant entre 50 et 100 francs CFA la pièce.

C’est dans ce marché que les femmes recycleuses de linges de Maképè 1 Missokè, équipées d’un tricycle, viennent quotidiennement s’approvisionner.

Une vue du site de la blanchisserie artisanale

Les vieux linges tirés de la décharge vont alors entamer une nouvelle vie. La blanchisserie artisanale commence par le lavage des linges. Celui-ci se fait dans les eaux infectées de la rivière N’gonguè. Les laveuses sont peu protégées des contaminations. Le président du comité d’hygiène et salubrité de Maképè Missokè, monsieur Ngoh, est formel : « Ces femmes sont très exposées. Elles sont en contact direct avec les eaux salles et des objets coupant dans les linges achetés  ». Après le lavage suit le séchage. Il se fait principale sur une pelouse naturelle constituées d’herbes sauvages. Elle se termine par le repassage et l’emballage. Les ballots constitués sont prêts pour le marché. Les destinations privilégiées seraient les marchés de la région de l’Ouest du Cameroun et plus précisément ceux des départements des Bamboutos et de la Ménoua.

Les grossistes déboursent entre 27 000 et 30 000 pour avoir un ballot de 500 à 700 Kg à Douala in situ et les revendent dans les marchés de l’arrière-pays entre 70 000 et 90 000 FCFA. La prospérité de cette activité a amené ces femmes à s’organiser en coopérative des femmes vivant du recyclage du linge. Au sein de cette structure, elles mutualisent leurs efforts pour améliorer leurs conditions de vie.

Nonobstant l’importance du recyclage dans ce quartier dont une majeure partie du territoire fut une décharge, la Communauté urbaine de Douala (CUD) s’est engagée dans le projet « Innovative Service in Difficult Environment for Recycler Artisan » (ISDERA) qui vise à accompagner les artisans recycleurs informels dans les villes en vue d’améliorer leurs conditions de travail.

Dans un contexte de paupérisation et raréfaction des opportunités de travail, le recyclage informel des déchets et particulièrement le linge peut-il véritablement être une porte de sortie ? L’avenir nous le dira. Et en tout cas, au marché de la friperie ne demandez pas au vendeur l’origine du vêtement qu’il vous propose.

TALOM Syriaque, depuis Maképè Missokè à Douala.

Dans la meme rubrique

CAMEROUN : LES PÈLERINS D’HIPPOCRATE LANCENT UN ASSAUT CONTRE LA HERNIE
Publié le : 24-May-2019    09:15:51 
JPEG - 115 ko
logo
Le constat est fait par les Pèlerins d’Hippocrate, une association de médecins de l’Hôpital Général de Douala : il y a une flambée de hernies dans le département du Nkam, sur le littoral camerounais. Pour cela, ils viennent d’opérer une descente sur le (...)
En savoir +
CAMEROUN : LA POLYCLINIQUE IDIMED DE DOUALA FAIT AVANCER L’ORTHOPEDIE
Publié le : 02-May-2019    19:42:44 
JPEG - 73.8 ko
logo
La prise en charge efficace des enfants qui naissent avec des pieds bots ou pieds mal formés, des personnes qui souffrent des séquelles post-traumatiques et même de dégénérescence osseuse, bref, des maladies des os et des ligaments, s’arrime désormais (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES PYGMEES BAKA DE MINDOUROU VICTIMES DU DEVELOPPEMENT
Publié le : 10-Apr-2019    10:28:13 
JPEG - 64.4 ko
logo
Les Baka sont avec les Bikélé, les Badjoué et les Kaka les ethnies autochtones de l’Arrondissement du Dja, encore connu sous le nom d’arrondissement de Mindourou dans le département du Haut-Nyong, région de l’est du Cameroun. Leur état de santé devient (...)
En savoir +
CAMEROUN : PLUS DE 6000 ENFANTS DÉPLACÉS DANS LE MOUNGO
Publié le : 15-Mar-2019    08:51:45 
JPEG - 139.8 ko
logo
Alors que la pression internationale s’alourdit sur le régime en place à Yaoundé pour une solution viable et durable à la crise anglophone, la guerre se poursuit dans le Cameroun anglophone et la pression des déplacés internes pèse sur la partie (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES CONSEILS D’UN MÉDECIN DU SOMMEIL
Publié le : 04-Feb-2019    11:39:20 
JPEG - 52.2 ko
logo
Morts dans le sommeil. Ronflements exagérés pendant le sommeil. Déplacements inconscients, parfois au-delà du lit, pendant le sommeil. Violence contre son conjoint pendant le sommeil. Des cris ou des pleurs pendant le sommeil. Bref, de nombreuses (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 1709 Cette semaine : 11046 Ce mois : 51660 Total visiteurs
Hier : 1611 La semaine passée : 11254 Le mois passé : 56262 2634193


© Copyright 2019® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.