Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Culture > → ANNE MARIE NZIE EST MORTE : UNE HISTOIRE SUR DEUX SIECLES

Le plus récent laurier d’Anne Marie Nzié remonte au début de mai 2016 à Ouagadouou, au Burkina Faso. Peut-être, en attendant ceux qui lui seront décernés à titres posthumes… pour sa longue, riche et honorable carrière. Car elle s’en est définitivement allée. Elle est décédée cette nuit pluvieuse du 24 au 25 mai 2016, à l’Hôpital Central de Yaoundé. .

Mvunga Anne Marie, c’est son vrai nom. L’histoire de Anne Marie Nzié commence en 1931 à Bibia, un petit village de l’arrondissement de Lolodorf dans le Sud du Cameroun. Elle naquit de l’union du premier catéchiste de la communauté locale, Nzié Nzhiougma Simon Pierre, et de Rachel Malingué Minanga. Le prénom Anne Marie fut donné à Mvunga en reconnaissance aux bienfaits du Dr Lehmann et de sa femme Anne Marie Lehmann. Dr Lehmann avait payé la dot de Malingué Minanga, entre autres sollicitudes à l’endroit de la famille Nzié.

Anne Marie Nzié est titulaire d’un Certificat bulu, ce diplôme qui donnait accès au Cycle primaire français pour apprendre la langue française, où elle s’arrêta au cours élémentaire 2. Elle a connu une enfance difficile, marquée par une plaie infecte au pied, rebelle à tous les traitements, tant ceux des sorciers que ceux de l’hôpital de Bibia. A cause de cette plaie, elle fut isolée et très secouée de 1943 à 1950. C’est d’ailleurs cette douleur et cette solitude qu’elle semble exprimer dans sa chanson en ngumba intitulée « Me yimbo sa me lepfuo » (je marche seule).

Mais une note très positive pour la petite Anne Mvunga : on avait remarqué depuis le sein de sa mère qu’elle avait une très belle voix, même quand elle pleurait la douleur de sa blessure qui de jour en jour prenait des proportions. La voix d’Anne Mvunga dompta le très exigent pasteur presbytérien Akoa Aboma qui avait fait ses cours de musique à l’Ecole de théologie d’Eboloawa. Et c’est à 12 ans qu’elle porta précocement la couronne d’une chanteuse émérite, en reprenant avec perfection les cantiques du très rigoureux pasteur Akoa, contrairement à des choristes qui avaient pour certains 40 ans de carrière dans la chorale. On peut dire que l’oreille musicale de la petite Anne Mvunga fut nettoyée par son les arpèges de son frère aîné Cromwell Nzié. Cromwell venait souvent l’égayé sur son lit d’hôpital. Elle aura d’ailleurs évolué, pour un court temps de son histoire, en duo avec son frère guitariste chanteur. Avant de commencer dès 1955 à se produire seule, elle pouvait déjà elle-même jouer à la guitare, et ayant enregistré avec Cromwell une dizaine de disques rien que pour l’année 1954 dans les studios de la firme OPIKA à Douala.

En 1962, Anne Marie Nzié se marie à Franck Denis Nziou. Elle devient lauréate d’un concours de guitare en 1963. Les deux autres lauréats ont pour nom : Lobe Lobe Rameau et Maa Samuel. Elle est alors révélée au grand public par le guitariste allemand Siegfried Behrend. Elle enregistre de nombreuses chansons à la radio dès 1964. Et la suite, on la connaît : une belle carrière qui a écrit de belles pages de la musique camerounaise et africaine, avec de nombreuses distinctions. Sa chanson « Liberté » fut récupérée par le mouvement de révolte estudiantine de 1990, puis elle monta au créneau pour déclarer que sa chanson avait été composée pour Paul Biya. Le plus récent laurier d’Anne Marie Nzié remonte à mai 2016 à Ouagadouou, au Burkina Faso. Peut-être, en attendant ceux qui lui seront décernés à titres posthumes. En tout cas, d’abord dans la douleur, ensuite dans la joie, la chanteuse aura ardemment vécu presque tout le vingtième siècle, et bien mordu dans le vingt-et-une siècle. Salut l’artiste, adieu la mémé de la musique camerounaise et africaine !

Henri FOTSO

Dans la meme rubrique

ERIC TOPONA : UNE PASSION DE JUSTICE ET DE LIBERTÉ
Publié le : 21-Jan-2020    05:48:43 
JPEG - 67 ko
logo
Il m’a été difficile d’écrire sur l’ouvrage de mon collègue Eric : «  Misère et grandeur de la liberté d’informer » sorti en octobre 2019. La rigueur de notre métier, et le mérite de cet ouvrage, ne me permettaient pas d’écrire par complaisance. Il a fallu du (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES DROITS VOISINS AU CENTRE D’UNE CAMPAGNE
Publié le : 21-Jan-2019    19:47:53 
JPEG - 88.9 ko
logo
La Société civile des droits voisins du droit d’auteur (SCDV) a lancé une campagne de sensibilisation à Douala, au lieu-dit Marché Congo, lundi 21 janvier. Aladji Touré, le président du Conseil d’Administration veut informer les usagers sur les contours (...)
En savoir +
COOPERATION : UNE NOUVELLE PLATEFORME CULTURELLE AFRICAINE EN MARCHE
Publié le : 29-Apr-2018    16:18:21 
JPEG - 157.2 ko
logo
L’Afrique maghrébine et l’Afrique subsaharienne peuvent désormais scruter l’avenir dans la concertation et la coopération culturelles. L’idée d’une plateforme née en octobre 2017 à Yaoundé au Cameroun a été concrétisée à Abidjan en Côte d’Ivoire, seulement (...)
En savoir +
CAMEROUN : LE SPECTACULAIRE AU SERVICE DES DROITS DES JEUNES
Publié le : 10-Dec-2017    12:16:13 
JPEG - 593.1 ko
logo
Justine Gaga, la performeuse camerounaise a su crever l’écran à la journée inaigurale de la dixième édition du Salon Urbain de Douala, SUD 2017.
En savoir +
CAMEROUN : DOUALA PRISE D’ASSAUT PAR DES ARTISTES
Publié le : 05-Dec-2017    10:33:00 
JPEG - 433.7 ko
logo
Ville d’histoire, ville d’arts, la capitale économique du Cameroun voit ses rues et quartiers pris d’assaut par des acteurs urbains d’un genre qui suscitent étonnement, curiosité et interrogations. C’est la 4ème édition de la triennale internationale (...)
En savoir +

1 | 2 | 3

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 347 Cette semaine : 11240 Ce mois : 55824 Total visiteurs
Hier : 653 La semaine passée : 15394 Le mois passé : 65043 2631713


© Copyright 2016® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.