Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Société > → Saint-Valentin : la fête s’est célébrée de façon particulière ce 14 février 2012 au Cameroun

Saint-Valentin : la fête s’est célébrée de façon particulière ce 14 février 2012 au Cameroun

JPEG - 55.5 ko
logo

Il ne fallait pas forcément se munir de lunettes pour remarquer la forte mobilisation qui a caractérisée l’ambiance dans les artères de la capitale économique du Cameroun Douala en ce jour de fête de Saint Valentin. D’innombrables couples ont pris d’assaut les nombreux espaces publics récemment aménagés par la communauté urbaine dans son programme embellissement de la ville de Douala. Monuments et autres lieux d’attraction ont connu la visite des disciples de cupidon, venus témoigner en ces lieux leur affection mutuelle à l’égard de leur âme sœur. Même le rapetissement qu’ont connue les berges du Wouri du fait des travaux de construction d’une infrastructure sur la quasi-totalité de cet espace, n’a pas réussi à décourager de nombreux amoureux, venus répondre en ce lieu à l’appel de l’amour. La fête s’est célébrée jusqu’à des heures indues pour bien de ces amoureux.

Au menu des activités, des remises de cadeaux. Entre autres présents : des bouquets de fleurs, des paquets de chocolat, entre autres surprises de toutes sortes, absolument tournés vers un seul et unique but, séduire au plus profonde de son âme, celui ou celle que l’on porte dans son cœur. Même si les plus sceptiques voient en cette fête l’expression d’un consumérisme alarmant, les amoureux quant à eux trouvent en cette occasion une opportunité idéale pour témoigner leur affection à l’égard de leurs conjoints. L’aspect commercial de cette fête n’est surtout pas dénué de tout fondement. Les photographes qui se comptent par dizaines font de bonnes affaires sur des lieux tels «  la douche municipale » ou la « base Elf  » sur les berges du Wouri. La vente de cartes de vœux bien qu’ayant connue une « chute vertigineuse  » ces dernières années se situe parmi les records de vente en cette journée. Même les choix musicaux répertoriés dans la quasi-totalité des structures opérant à Douala se rapportent aux variétés romantiques, du zouk et blues çà et là. Les programmes des médias audiovisuels ont subi des retouches spontanées pour intégrer au moins une émission passagère consacrée à la Saint Valentin. Dans la foulée une même préoccupation alimente les esprits. La volonté d’offrir à celui ou celle qu’on aime, le meilleur cadeau possible. Main dans la main, bras dessus bras dessous, toutes les postures était permises pour consommer dans plénitude la faveur qu’offrait cette occasion unique. Mais il convient de relever que, dans le rang des manifestants, tous n’étaient pas sur la même longueur d’onde. Il y en a qui éprouvait encore de l’incertitude quant à la réception éventuelle d’un cadeau de leur partenaire. En même temps qu’on pouvait également retrouver des cavaliers solitaires ou encore des cœurs à prendre. Alors que les jeunes couples mettaient ainsi sur la forme pratique les promesses de leur mariage ou concubinage, les anciens couples entendaient plutôt réactualiser les moments forts d’une union désormais sauvegardée dans le rétroviseur. Du reste, qu’ils soient jeunes, adultes ou même du troisième âge, les camerounais se sont déployées en masse pour célébrer, chacun à sa manière la fête de la Saint Valentin le 14 février 2012. Les débits de boisson très peu courus en journée, ont connu une effervescence impressionnante la nuit et l’alcool a coulé à flot jusqu’au petit matin. Bien que cette date correspondait à un jour ouvrable, chacun à pu établir un emploi de temps personnel, proportionnel au poids de ses occupations journalières, afin de trouver suffisamment de temps pour passer en compagnie de son conjoint des instants de réjouissances magnifiques.

Sales notes tout de même : la Saint Valentin pour bien de Camerounais n’est pas la fête de la sincérité et de l’amour. C’est la fête de l’infidélité, de l’escroquerie et de la beuverie.

Guy Michel DIAFFI

Dans la meme rubrique

LUTTE CONTRE LA PAUVRETE PAR LE RECYCLAGE INFORMEL DES LINGES A DOUALA
Publié le : 20-Sep-2019    14:03:58 
JPEG - 88.7 ko
logo
Elles tirent l’essentiel de leurs revenus d’une activité peu ordinaire : le recyclage informel des linges. Les linges recyclés proviennent pour l’essentiel d’une décharge de la ville de Douala.Voyage au cœur d’une filière économique peu (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES PÈLERINS D’HIPPOCRATE LANCENT UN ASSAUT CONTRE LA HERNIE
Publié le : 24-May-2019    09:15:51 
JPEG - 115 ko
logo
Le constat est fait par les Pèlerins d’Hippocrate, une association de médecins de l’Hôpital Général de Douala : il y a une flambée de hernies dans le département du Nkam, sur le littoral camerounais. Pour cela, ils viennent d’opérer une descente sur le (...)
En savoir +
CAMEROUN : LA POLYCLINIQUE IDIMED DE DOUALA FAIT AVANCER L’ORTHOPEDIE
Publié le : 02-May-2019    19:42:44 
JPEG - 73.8 ko
logo
La prise en charge efficace des enfants qui naissent avec des pieds bots ou pieds mal formés, des personnes qui souffrent des séquelles post-traumatiques et même de dégénérescence osseuse, bref, des maladies des os et des ligaments, s’arrime désormais (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES PYGMEES BAKA DE MINDOUROU VICTIMES DU DEVELOPPEMENT
Publié le : 10-Apr-2019    10:28:13 
JPEG - 64.4 ko
logo
Les Baka sont avec les Bikélé, les Badjoué et les Kaka les ethnies autochtones de l’Arrondissement du Dja, encore connu sous le nom d’arrondissement de Mindourou dans le département du Haut-Nyong, région de l’est du Cameroun. Leur état de santé devient (...)
En savoir +
CAMEROUN : PLUS DE 6000 ENFANTS DÉPLACÉS DANS LE MOUNGO
Publié le : 15-Mar-2019    08:51:45 
JPEG - 139.8 ko
logo
Alors que la pression internationale s’alourdit sur le régime en place à Yaoundé pour une solution viable et durable à la crise anglophone, la guerre se poursuit dans le Cameroun anglophone et la pression des déplacés internes pèse sur la partie (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 528 Cette semaine : 13973 Ce mois : 54138 Total visiteurs
Hier : 613 La semaine passée : 18430 Le mois passé : 65043 2630027


© Copyright 2012® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.