Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Société > → SANTE : NOVARTIS, UN GEANT PHARMACEUTIQUE AU CHEVET DU CAMEROUN
JPEG - 61.2 ko
logo

Un programme du géant pharmaceutique Novartis est désormais en cours dans le secteur de la santé publique au Cameroun. La Convention Etat du Cameroun – Novartis y relative date du 27 septembre dernier. Les enjeux sont considérables pour la santé publique en général, et la santé des couches moins nanties en particulier .

La Convention Novartis – Etat du Cameroun signée le 27 septembre 2017 cible des maladies non transmissibles, mais chroniques et dont les coûts sont onéreux. Il s’agit des maladies respiratoires comme l’asthme, des maladies cardiovasculaires, des cancers, et du diabète. Les médicaments au centre de la Convention sont parmi les plus fréquemment prescrits dans le monde pour ces maladies. Le ministre Camerounais de la santé publique André Mama Fouda confirme : « Nous avons depuis quelques temps négocié avec le groupe Novartis – Sandoz pour qu’on accède à son programme « ACCESS », et aujourd’hui suite aux très hautes directives du Chef de l’Etat, nous avons signé une Convention, une convention qui permet que ces différents traitements soient donnés au taux forfaitaire d’un dollar américain par mois de traitement ».

La réduction des coûts est importante grâce à cette convention. Elle fait croire à une quasi subvention totale portant sur quinze médicaments. Le dispositif se mettra en place dans toutes les structures publiques et confessionnelles à but lucratif au Cameroun, pour en faire bénéficier les malades. Le Cameroun est ainsi le premier pays d’Afrique francophone à bénéficier d’une telle Convention avec le géant pharmaceutique. Cela veut dire que le Cameroun est le premier pays du carré francophone africain à avoir rempli les conditions qui rassure Novartis que les médicaments seront gérés avec efficience. Mais c’est aussi la proactivité du Cameroun dans les négociations de la Convention qui aurait favorisé son positionnement en première ligne des pays francophones d’Afrique, à en croire Dr Harald Nusser, directeur de Novartis Social Business qui affirme : « Nous voulons mieux comprendre le secteur public dans les économies émergentes comme le Cameroun. La seconde raison c’est que le programme est vraiment durable, et nous permet d’atteindre un certains quotas de production. Ainsi il est important pour nous de produire des volumes élevés dans le cadre d’une Convention comme celle que nous avons aujourd’hui avec le Cameroun. La troisième composante, c’est l’engagement interne des employés. Mes collègues sur le terrain sont contents et fiers de faire partie d’une entreprise qui signe une telle Convention ».

Il reste à convenir avec le gouvernement camerounais des quantités et de la fréquence de livraison des quinze médicaments de Novartis, qui viendront ainsi réduire la mortalité précoce dans la société camerounaise. Avant la signature de la Convention du 27 septembre, le Cameroun jouissait déjà d’un programme pilote en la matière, avec des hôtipitaux de la Convention baptiste du Cameroun (CBC) dont l’Hôpital Baptiste d’Etoug-Ebe à Yaoundé, un hôpital confessionnel qui n’est pas des moindres, créé qu’il fut en 1985 et qui emploie 220 personnels médicaux à ce jour. En effet, l’accord de collaboration signé avec le Cameroun comprend également des activités de renforcement des capacités avec les services de santé de la Convention baptiste du Cameroun (CBCHS) pour éduquer et sensibiliser la population. Dans un premier temps, les médicaments de Novartis Access sont donc disponibles dans les hôpitaux et les cliniques des CBCHS. L’objectif est que le programme s’étende à d’autres organisations confessionnelles et sur l’ensemble du territoire camerounais.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les maladies dites chroniques sont à l’origine de 31 % de tous les décès enregistrés chaque année au Cameroun, et un sondage mené par les CBCHS montre que le nombre de visites effectuées dans leurs centres de santé en relation avec des maladies non transmissibles a augmenté de plus de 40 % entre 2011 et 2015. « Nous sommes heureux d’aider les patients camerounais à mieux gérer leurs maladies chroniques », a alors déclaré le Dr Harald Nusser, avant d’ajouter : « Nous pensons que de nouvelles approches telles que Novartis Access, qui permettent aux gouvernements, au secteur privé et au secteur social de s’associer, sont nécessaires pour augmenter l’accès aux médicaments et aux soins de santé ».

Au-delà des médicaments, la collaboration inclue des activités destinées au renforcement des systèmes de santé au Cameroun, entre autres, la formation des professionnels de santé sur le dépistage, le diagnostic et le traitement des Maladies Non Transmissibles (MNT), des activités éducatives et de sensibilisation communautaires ainsi que le contrôle qualité. C’est d’ailleurs dans ce sillage que les CBCHS et Novartis viennent de lancer la campagne «  Know your Numbers  » (Connaissez votre état de santé) pour encourager les personnes à connaître leurs paramètres vitaux. Et le Pr Tih Pius Muffih, Directeur des CBCHS, souligne : « Des activités comme cette campagne sont nécessaires pour garantir une lutte efficace contre les maladies non transmissibles, grâce au renforcement des systèmes de santé et à des médicaments de haute qualité ».

En plus d’être le premier pays francophone d’Afrique à en bénéficier, le Cameroun est le sixième pays au monde (après le Kenya, l’Éthiopie, le Rwanda, le Pakistan et l’Ouganda) à lancer ce programme Novartis Access.

Henri FOTSO

Dans la meme rubrique

LUTTE CONTRE LA PAUVRETE PAR LE RECYCLAGE INFORMEL DES LINGES A DOUALA
Publié le : 20-Sep-2019    14:03:58 
JPEG - 88.7 ko
logo
Elles tirent l’essentiel de leurs revenus d’une activité peu ordinaire : le recyclage informel des linges. Les linges recyclés proviennent pour l’essentiel d’une décharge de la ville de Douala.Voyage au cœur d’une filière économique peu (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES PÈLERINS D’HIPPOCRATE LANCENT UN ASSAUT CONTRE LA HERNIE
Publié le : 24-May-2019    09:15:51 
JPEG - 115 ko
logo
Le constat est fait par les Pèlerins d’Hippocrate, une association de médecins de l’Hôpital Général de Douala : il y a une flambée de hernies dans le département du Nkam, sur le littoral camerounais. Pour cela, ils viennent d’opérer une descente sur le (...)
En savoir +
CAMEROUN : LA POLYCLINIQUE IDIMED DE DOUALA FAIT AVANCER L’ORTHOPEDIE
Publié le : 02-May-2019    19:42:44 
JPEG - 73.8 ko
logo
La prise en charge efficace des enfants qui naissent avec des pieds bots ou pieds mal formés, des personnes qui souffrent des séquelles post-traumatiques et même de dégénérescence osseuse, bref, des maladies des os et des ligaments, s’arrime désormais (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES PYGMEES BAKA DE MINDOUROU VICTIMES DU DEVELOPPEMENT
Publié le : 10-Apr-2019    10:28:13 
JPEG - 64.4 ko
logo
Les Baka sont avec les Bikélé, les Badjoué et les Kaka les ethnies autochtones de l’Arrondissement du Dja, encore connu sous le nom d’arrondissement de Mindourou dans le département du Haut-Nyong, région de l’est du Cameroun. Leur état de santé devient (...)
En savoir +
CAMEROUN : PLUS DE 6000 ENFANTS DÉPLACÉS DANS LE MOUNGO
Publié le : 15-Mar-2019    08:51:45 
JPEG - 139.8 ko
logo
Alors que la pression internationale s’alourdit sur le régime en place à Yaoundé pour une solution viable et durable à la crise anglophone, la guerre se poursuit dans le Cameroun anglophone et la pression des déplacés internes pèse sur la partie (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 488 Cette semaine : 11381 Ce mois : 55965 Total visiteurs
Hier : 653 La semaine passée : 15394 Le mois passé : 65043 2631854


© Copyright 2017® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.