Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Politique > → RDC : L’EMBARRASSANTE AFFAIRE DES 15 MILLIONS DE DOLLARS
JPEG - 22.8 ko
logo

© dw – image Belga

Vital Kamerhe : de mauvais moments pour le directeur du cabinet de la présidence de la Rdc

L’affaire des 15 millions de dollars disparus des caisses du trésor public est le premier scandale de la présidence de Félix Tshisekedi depuis son investiture le 24 janvier dernier. La présomption de détournement de cette somme par une série de personnalités, dont le directeur du cabinet présidentiel Vital Kamerhe, est d’autant plus embarrassante que ce dernier est le premier partenaire politique du président. Les deux hommes ont en effet conclu un accord en novembre 2018, juste avant l’élection présidentielle du 30 décembre. Jean Paul Kuyamba, du mouvement citoyen Lucha et ancien coordonnateur du Front citoyen 2016 qui luttait pour l’alternance au Congo estime que l’affaire arrive à un très mauvais moment :

"Celui qui est impliqué dans cette affaire est un membre du CASH, donc de la famille présidentielle. C’est une affaire qui parait compliquée. Mais nous attendons tout de même du président de la République un comportement responsable, un comportement d’un homme d’Etat, pour laisser la justice congolaise jouer ce rôle d’éclairer la population congolaise sur ce détournement."

La crédibilité mise à mal

Vital Kamerhe, 60 ans, ex-président de l’Assemblée national, et candidat à la présidentielle ayant sacrifié ses ambitions pour s’allier à Félix Tshisekedi, est en effet au centre des accusations de l’Inspection générale des finances (IGF). Le chef de l’Etat reste muet sur la question malgré ses promesses de lutter contre la corruption et pour le "changement des mentalités" en RDC.

Nous avons tenté d’obtenir la position de la présidence congolaise en contactant les services du directeur du cabinet et du président Tshisekedi, mais sans succès. Pour Epimak Kwokwo, directeur de la Ligue des droits de la personne dans les Grands Lacs, Félix Tshisekedi doit agir et ne doit pas seulement faire confiance à la justice dans cette affaire :

"Il doit aussi mener ses investigations personnelles. Parce qu’il peut arriver que la justice brouille les traces de cet argent. C’est ce que la population attend et nous pensons que selon la position que le président prendra, cela va le crédibiliser d’avantage, ou bien le contraire."

© dw – image présidence RDC

Une mauvaise affaire pour le président Félix Tshisekedi

Premier scandale financier de l’ère Tshisekedi

Selon le rapport de l’IGF, la somme de 15 millions de dollars a atterri sur un compte privé ouvert dans une banque commerciale, la Rawbank. Ces 15 millions correspondent à une retenue de 15% qui était destinée au Trésor public, prélevée sur une somme de 100 millions versée par l’Etat à sept compagnies pétrolières pour compenser le gel des prix à la pompe.

Au sujet de ce qui pourrait devenir un scandale d’Etat, le porte-parole de la présidence dans un tweet ce lundi 16 septembre mentionne : "le silence du président, c’est par respect du principe démocratique, Vital Kamerhe garde la confiance de Félix Tshisekedi".

Cette affaire éclabousse les plus hautes autorités congolaises mais elle n’est pas le seul scandale financier. L’ex-ministre congolais de la Santé, Oly Ilunga, arrêté samedi 14 septembre à Kinshasa, est soupçonné d’avoir détourné plus de 4 millions de dollars alloués à la lutte contre Ebola en RDC.

Henri FOTSO avec Deutsche Welle

Dans la meme rubrique

Vers une élection présidentielle sans code électoral ?
Publié le : 07-Oct-2011    09:44:41 
JPEG - 22.8 ko
logo
Pour la quatrième fois en 20 ans de démocratisation, les Camerounais pourraient aller aux urnes pour une élection présidentielle en octobre prochain. Même si aucune date précise n’est encore annoncée à presque un mois de la fin des inscriptions sur les (...)
En savoir +
Le Lac Tchad pourrait disparaître
Publié le : 06-Oct-2011    07:35:15 
Ibrahim, un pêcheur jadis venus du Mali, a plié bagage sur le Lac Tchad et est désormais obligé de partir, à la recherche des eaux plus poissonneuses à l’intérieur du Cameroun. Situé à la lisière sud du Sahara, entre le Cameroun, le Tchad, le Niger et le (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 1737 Cette semaine : 11074 Ce mois : 51688 Total visiteurs
Hier : 1611 La semaine passée : 11254 Le mois passé : 56262 2634221


© Copyright 2019® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.