Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Sport > → CAN 2017 : LA DÉMOTIVATION SPORTIVE ENVAHIT LE PUBLIC CAMEROUNAIS

Le match Cameroun – Mauritanie comptant pour la première journée des éliminatoires de la Can 2017 s’est joué au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé dans un contexte démotivé. Le public est arrivé après de début de la rencontre, mais est resté maigre.

Cameroun 1 – Mauritanie 0. C’est le score final de la rencontre Lions Indomptables et Mourabitounes, jouée dimanche soir au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, comptant pour la première journée des éliminatoires de la Can gabonaise de 2017. Le match a commencé avec un gradin quasi vide. Une grappe de spectateurs par-ci, quelques supporters isolés par là. Un public trop en dessous de l’inimaginable dans cet antre de Fandena, où l’équipe nationale du Cameroun faisait jadis peser la menace de suspension du stade pour son public parfois jugé excédentaire. Peut-être 1000, environ 2000, mais pas 3000 personnes peuplaient ce stade dimanche à l’entame de la partie à 15 heures, heure de Bépanda. Et Mr Oloko, l’un des imprésarios de lancer à travers les haut-parleurs : « …Sortez vos téléphones, et appelez ceux qui sont encore au quartier, qu’ils viennent soutenir les Lions Indomptables… » Bref, c’est un maigre public qui a pris de la chair au fur et à mesure de la rencontre, qu’on pourra évaluer à 25 000 personnes, soit 50% des places occupées.

Sur l’ère de jeu, le Capitaine Stéphane Mbia et ses jeunes coéquipiers vont faire face à une équipe des Mourabitones mauritaniennes, sans passé glorieux, sans référence reluisante dans l’échiquier du football africain. L’inépuisable Gando Picket, la mascotte des Lions Indomptables en tout temps et tout lieu (même sans moyen financier), avec ses musiciens, essayent de pousser les vert-rouge-jaune. La première mi-temps s’achève sur le score de parité (0 – 0).

Nous sommes à la seconde mi-temps. Dans le public, certains commencent à indexer l’entraîneur allemand des Lions Indomptables. D’autres commencent à accuser l’attaquant Vincent Aboubakar. Bref, les boucs émissaires de ce qui s’assimile à une contre performance de l’équipe nationale du Cameroun, sont désignés : « bravo Fécafoot, bravo ! Vous faites bien votre salle besogne », entend-on un préparateur physique des Lions vociférer. Comme pour dire que les responsables de l’instance faîtière sont responsables de l’ambiance et de la performance qui prévalent au Stade Ahmadou Ahidjo. Bien d’autres encore trouvent leur bouc émissaire : « l’arbitre guinéen n’a pas reçu son enveloppe, et c’est pour cela qu’il a annulé le premier but marqué par Vincent Aboubakar. »

Le retour imaginaire de Samuel Eto’o

« Eto’o ! Eto’o !  » Réclame-t-on Samuel Eto’o dans le gradin. « Njie Clinton, mouilleur ! » proclame-t-on contre le N°7 du Cameroun d’ailleurs remplacé. Des complaintes lancées ça et là, on débouche sur une valse de « wouh wouh » à travers le gradin. Façon de huer les Lions Indomptables qui n’arrivent pas à marquer un but. Sauf les techniciens trouvent que le match est difficile parce que les Mourabitounes sont venus jouer à la défensive, presque dix joueurs dans la première moitié de leur camp. Et jouant ainsi, ils veulent obtenir un match nul pour rentrer à Nouakchott avec au moins un point. C’est à la 89ème, presqu’à la 90ème, que Vincent Aboubakar délivre le Cameroun par un but venu d’une longue balle.

Et Alphonse Tchami (ci-dessus en image), le Team Manager des Lions Indomptables de sauter de joie : « Je pense que c’est un but qui délivre l’équipe. Et on savait que le match allait être très difficile en jouant contre une équipe qui pratiquement ne montait pas. C’était très difficile, mais l’essentiel est là, ça va nous permettre d’aller de l’avant. » Lors de la conférence d’après match, Volker Finke souligne : «  Pour nous, c’était important d’avoir les trois points. Ce sont des matches très difficiles de jouer contre une équipe ultra défensive. Quand vous marquer pendant les dix et vingt premières minutes, ça roule et ça devient facile. Mais si vous ne marquez pas, ça devient très difficile.  »

En tout cas, la victoire du Cameroun n’est pas volée, reconnaît-on du côté des Mauritaniens : « on a bien défendu. C’est sûr que prendre un but à la dernière minute, ça devient frustrant  », indique le capitaine de l’équipe mauritanienne. Les Lions indomptables s’imposent donc sur la petite marge, qui leur permet de prendre la tête du groupe M devant l’Afrique du Sud et la Gambie qui se sont séparés sur un score vierge.

Henri FOTSO

Dans la meme rubrique

CAMEROUN : LE GAZON DE NOS NOUVEAUX STADES DE FOOTBALL EN DANGER
Publié le : 19-Jan-2019    13:24:36 
JPEG - 297.1 ko
logo
Avec près de 20 nouveaux stades de football déjà opérationnels pour certains, comme ceux de Limbe, Buea, Bafoussam et Yaoundé, qui seront à la disposition des footballeurs camerounais pour les années à venir, nous nous interrogeons sur l’entretien des (...)
En savoir +
CAMEROUN : DES FEMMES QUI SE PASSIONNENT DU FOOT
Publié le : 15-Jun-2017    14:59:53 
JPEG - 316.6 ko
logo
L’une est quinquagénaire, l’autre est quadragénaire. Ce sont deux femmes camerounaises qui n’ont vécu et ne vivent que pour le foot : le football féminin. Elles sont encore plus déterminées d’autant plus que les Lionnes Indomptables par leurs prouesses (...)
En savoir +
CAN 2017 : LA CAF SATISFAITE DE L’ARBITRAGE ET DE L’AFFLUENCE !
Publié le : 01-Feb-2017    11:50:16 
JPEG - 51.7 ko
logo
La sortie prématurée du Gabon de la 31ème Coupe d’Afrique des Nations de Football, ainsi que le climat politico-économique de ce pays hôte, ont suscité de réelles appréhensions sur le côté populaire de la compétition. Voici le point que fait la CAF de (...)
En savoir +
CAN 2017 : LE GARDIEN GABONAIS VOULAIT MARABOUTER LE CAMEROUN ?
Publié le : 23-Jan-2017    13:35:28 
JPEG - 63.1 ko
logo
Avant le début du troisième match qualificatif pour les quarts de finale de la CAN 2017 dans la poule A de Libreville dimanche 22 janvier, le goal kipper des Panthères du Gabon a violé la cage du goal kipper des Lions indomptables. Une action perçue (...)
En savoir +
CAN 2017 : LE CAMEROUN TRÔNE A LA TETE DE LA POULE A, MAIS…
Publié le : 20-Jan-2017    17:26:08 
JPEG - 78 ko
logo
Ce dimanche 22 janvier 2017, ça passe ou ça casse au Stade de l’amitié à Libreville au Gabon. Si ça passe pour le Cameroun, ça casse pour le Gabon. Si ça passe le Gabon, ça casse pour le Cameroun. Pour que ça passe pour les deux pays frères opposés, il (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 550 Cette semaine : 13995 Ce mois : 54160 Total visiteurs
Hier : 613 La semaine passée : 18430 Le mois passé : 65043 2630049


© Copyright 2015® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.