Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Economie > → Cameroun : l’urgence d’une transformation locale quantitative et qualitative du cacao

Le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC) a accompagné les producteurs et transformateurs de cacao de l’Est du Cameroun à travers deux ateliers organisés du 22 au 26 septembre dans les villes de Yokadouma et de Moloundou. Cet accompagnement s’est opéré dans le cadre du programme d’Appui à l’Organisation de la Commercialisation (AOC) qui a pour but de mieux structurer les organisations de producteurs à la base pour garantir une meilleure qualité des produits et organiser les ventes groupées de produits pour plus de revenus aux producteurs. Une action initiée depuis plusieurs mois qui se traduit ainsi par la récente amélioration de la qualité du cacao camerounais et de son prix qui est passé de 1200 francs au-dessus de la barre de 1600 francs Cfa le kilogramme ces dernières semaines.

Certes, la production du cacao tout en connaissant une amélioration qualitative, a connu une baisse certaine sur le plan quantitatif. Selon Omer Gaétien Maledy, Secrétaire exécutif du CICC, la production a baissé d’environ 229 000 tonnes en 2013 à 200 000 tonnes en 2014, soit une baisse de 9%. La baisse, explique le Secrétaire exécutif, est causé par le rajeunissement des plants. Une baisse qui devrait donc être passagère, soutient-il, au regard de la forte demande dans les pépinières et de la volonté accrue des planteurs qui réagissent favorablement aux mesures incitatives du gouvernement. En attendant, le CICC et le gouvernement camerounais travaillent déjà pour davantage intéresser les nationaux à la transformation locale du cacao, évaluée à 32.803 tonnes en 2013-2014, pour ce qui est de la transformation industrielle et artisanale.

Très riche, la fève de cacao peut produire des dérivés divers. Au niveau de sa transformation industrielle, elle se présente essentiellement sous forme de pâte et de poudre de cacao. Produit notamment par le premier transformateur du cacao au Cameroun (Sic cacao) qui a déposé ses valises dans le pays depuis plus de 60 ans. Ses productions sont utilisées dans les confiseries locales et exportés vers les marchés occidentaux. La seule transformation industrielle au cours de la saison cacaoyère 2013-2014 a produit 32.792 tonnes de cacao et vise les 70.000 tonnes à moyen terme, grâce à la mise sur pieds de deux nouvelles structures de transformation à Douala (région du Littoral) et à Mbalmayo (région du Centre). Une avancée industrielle certaine qui vise à transformer 30% de la production de cacao au Cameroun. La transformation artisanale, à peine 11 tonnes en 2013, appelée à se renforcer, viendra, elle aussi, grossir ce chiffre.

Au Cameroun, la transformation artisanale du cacao s’opère dans les différents bassins de production. Elle est pour la plupart de cas l’œuvre des GIC ou des individus intéressés par ce produit. C’est généralement sous la forme de beurre et de poudre que se présentent les dérivés de la fève de cacao. Des produits qui s’écoulent facilement dans les marchés du pays avec une plus value considérable, compte tenu des propriétés multiples du cacao. Toutefois, les problèmes rencontrés dans la transformation locale du cacao sont nombreux, selon Marie Simot, transformatrice artisanale et déléguée de GIC : « la transformation du cacao en poudre est difficile parce qu’on a des soucis de séchage. La poudre que l’on obtient est souvent atteinte par moisissure. En plus, nous avons des problèmes d’électricité. Notre nouvelle machine de production de beurre de cacao n’est pas encore opérationnelle à cause des problèmes d’électricité ».

Outre les difficultés liées aux infrastructures (électricité et routes) appelées à être résolues si le pays veut atteindre ses objectifs, la filière cacao camerounaise a besoin d’un encadrement et d’une mutualisation des efforts afin d’améliorer sa production et sa commercialisation. Pour Sa Majesté André Marie Lema, directeur technique du CICC : « les transformateurs de cacao doivent se rassembler et s’équiper afin de répondre à la demande des partenaires ». La solution à ce niveau est proposée par le CICC via le programme Transfol qui vise à promouvoir les initiatives locales de transformation de cacao (et de café) à travers l’implantation des petites unités de transformation des fèves en pâte de cacao. Le CICC envisage en effet de développer les capacités des petits producteurs regroupés, dans les domaines relatifs aux « process » technologiques, à la sécurité sanitaire, au conditionnement des produits, ainsi qu’à la commercialisation, action dont relève l’AOC dont les producteurs de l’Est du Cameroun ont bénéficié du 22 au 26 septembre dernier à Yokadouma et à Moloundou.

Industrielle ou artisanale, la transformation du cacao offre une grande opportunité au Cameroun, tant en termes d’emplois générés par le processus de transformation qu’en termes de revenus, étant donné que les dérivés du cacao sont exploités pour la cosmétique, la pharmaceutique, et l’alimentation. Marie Simot indique : « nous transformons le cacao en beurre que l’on utilise non seulement pour la cosmétique, la pharmaceutique, mais surtout la cuisine. Car pour ceux qui l’ignorent, le beurre de cacao est très bon pour la cuisine, pour la santé ».

Le beurre de cacao dispose de 35 propriétés bienfaisantes dénichées par les scientifiques. Et il existe des chocolats qui ne peuvent se faire qu’avec du cacao camerounais, exceptionnel par sa qualité. Au regard la demande de plus en plus pressante, le Cameroun vient d’ailleurs d’adopter un nouveau plan pour la production du cacao et du café. Le plan fixe la perspective d’une production de 600 000 tonnes de cacao par an, à compter de l’horizon 2020. Dans six ans !

Judith NGO KAM

Dans la meme rubrique

SYGERCAM : L’ALLEMAGNE ET LE CAMEROUN EN SYNERGIE A YAOUNDE
Publié le : 29-Oct-2019    15:08:26 
JPEG - 669.8 ko
logo
Le plus gros événement 2019 sur le site du Palais des congrès de Yaoundé, après le récent Grand Dialogue National du Cameroun, est prévu du 9 au 14 décembre. La synergie économique entre l’Allemagne d’Angela Merkel et le Cameroun de Paul Biya se met (...)
En savoir +
UNION AFRICAINE DES COMPAGNIES AERIENNES : POUR BIENTOT ?
Publié le : 24-Oct-2019    13:12:47 
JPEG - 61.2 ko
logo
En projet depuis des dizaines d’années, l’idée de développer les liaisons intracontinentales à grande échelle fait son chemin. Un nouveau pas pourrait être franchi d’ici la fin de l’année.
En savoir +
LE DÉSASTRE DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT EN RDC
Publié le : 16-Sep-2019    11:01:39 
JPEG - 60.6 ko
logo
Cinq jours après la catastrophe ferroviaire du jeudi 12 sepembre dernier, le bilan humain clair en RDC. Au-delà de cet accident, les hécatombes sont fréquentes sur routes ou sur fleuves.
En savoir +
VAGUE DE MESURES D’INTERDICTIONS D’IMPORTATION EN AFRIQUE DE L’OUEST
Publié le : 11-Sep-2019    23:50:52 
JPEG - 33.4 ko
logo
Le Burkina et le Niger viennent de mettre en place des restrictions aux importations de certaines denrées alimentaires. Ces mesures font suite à la fermeture par le Nigeria de sa frontière avec le (...)
En savoir +
LES DRONES INTELLIGENTS DU CAMEROUN
Publié le : 01-Apr-2019    03:08:21 
JPEG - 57.1 ko
logo
William Elong, un jeune camerounais, s’illustre dans l’innovation technologique en dotant d’intelligence artificielle des drones qu’il fabrique lui-même. Sa dernière trouvaille, des drones capables de déterminer des formes, des objets, d’identifier des (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 1045 Cette semaine : 14421 Ce mois : 54586 Total visiteurs
Hier : 796 La semaine passée : 18430 Le mois passé : 65043 2630475


© Copyright 2014® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.