Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Société > → CAMEROUN : NOVARTIS EN ACCORD AVEC LA CENTRALE NATIONALE DES MEDICAMENTS

La firme pharmaceutique NOVARTIS et le Cameroun opérationnalisent leur Convention 2017 de mise à disposition de quinze médicaments aux patients camerounais à bas prix. C’est ainsi qu’on peut résumer la convention de partenariat signée le 20 février au siège de la Centrale Nationale d’Approvisionnement en Médicaments et Consommables Médicaux Essentiels (CENAME) à Yaoundé. Reportage !

« Je voudrais juste rappeler que cette Convention arrive après la signature d’un Mémorandum d’entente qui a eu lieu le 27 septembre 2017 entre le Ministère de la santé qui représentait le gouvernement du Cameroun, et NOVARTIS ACCESS, dans le cadre de la mise à disposition des médicaments à des malades camerounais qui sont atteints de certaines maladies non transmissibles, je voudrais citer le diabète, l’hypertension artérielle, entre autres maladies » C’est en ces termes que le directeur général de la CENAME, Dr Joseph Vaîllam, a planté le décor de la cérémonie de signature de la Convention NOVARTIS – CENAME. « Ce qui est particulier dans ce Mémorandum qui a abouti à la signature de la Convention d’aujourd’hui, c’est qu’à travers ce Mémorandum, NOVARTIS ACCESS cède des traitements aux malades camerounais à hauteur de 1 dollar pour un mois de traitement. Le Cameroun est le premier pays africain au sud du Sahara à bénéficier de cette facilité-là. Donc, c’est quelque chose d’important dans la politique d’accessibilité des camerounais aux traitements. » a poursuivi le directeur général.

C’est manifestement tout fier de lui et de son institution que Dr Joseph Vaîllam a confirmé que cette convention qui lie la CENAME à NOVARTIS va dans le sens de l’acquisition, du stockage et de la distribution des médicaments. Le directeur général a indiqué qu’ « il est important pour la CENAME de garantir en son sein la sécurité autour de ces médicaments-là pour qu’on ne les retrouve pas là où l’on ne devrait pas les retrouver, mais aussi en appeler à certains services spécialisés du ministère de la santé pour continuer la sécurisation du circuit de commercialisation de ces médicaments-là ».

NOVARTIS ACCESS CIBLE QUATRE MALADIES

A la suite du directeur général de la CENAME, le directeur de Social Business Cameroon pour NOVARTIS ACCESS, Brice Tchuente, a rappelé le caractère vital de cette Convention qui marque l’opérationnalisation de l’Accord politique signé entre le Cameroun et NOVARTIS le 27 septembre 2017. S’inspirant des statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Brice Tchuente a indiqué que « les maladies chroniques sont à 31% les causes de mortalité au Cameroun chaque année. » Il a ajouté qu’environ 20% de personnes âgées entre 30 et 70 ans au Cameroun sont susceptibles de décéder de l’une des quatre maladies chroniques non transmissibles ciblées par NOVARTIS ACCESS. Ce qui constitue l’un des plus forts taux en Afrique subsaharienne. Brice Tchuente précise que « dans le cadre de cet accord, un ensemble de quinze médicaments utilisés dans le traitement des maladies cardiovasculaires, de l’hypertension artérielle, du diabète de type 2, de certaines maladies respiratoires et du cancer du sein, devrait être fournis au Cameroun au prix de moins de 800 francs Cfa les frais de traitement mensuel pour un patient par pathologie. »

La liste de ces médicaments est issue de la liste des médicaments essentiels de l’OMS, et aussi des habitudes de prescription au Cameroun Pour Jijing Madeleine Wang, Responsable mondiale des marchés de NOVARTIS ACCESS, qui a pris part aux négociations entre le gouvernement camerounais et NOVARTIS ACCESS, c’est l’aboutissement de deux années et demie pour implémenter le programme sur le terrain avec les pays et les partenaires. « Nous sommes très impressionnés par les progrès effectués au Cameroun. Je me souviens que les premiers produits sont arrivés au Cameroun en juillet de l’année passée, et nous avons observé la signature de la Convention cadre en septembre de l’année passée », a indiqué Madame Jijing Madeleine qui affirme que cet empressement des autorités de régulation du Cameroun témoigne d’un engagement fort du gouvernement. « Aujourd’hui, nous en arrivons à l’Accord de distribution. Ces différentes étapes nous inspirent la très grande confiance que nous travaillons et avançons avec un bon partenaire dans le programme NOVARTIS ACCESS en faveur des patients au Cameroun. » a conclu la Responsable.

LA CENAME A AGRANDI SON ESPACE DE STOCKAGE

JPEG - 183.3 ko
logo

Après ces échanges cordiaux entre les différentes parties, une visite des ateliers de stockage a eu lieu. Et fort est de constater que la CENAME a agrandi son espace de stockage de 1750 mètres carrés en plus ces dernières années. L’opérationnalisation de l’Accord cadre du 27 septembre 2017 peut ainsi prendre corps sans difficultés après qu’aient été balayés des aspects juridiques, techniques et économiques. « Entre septembre 2017 et février 2018, la CENAME a travaillé avec NOVARTIS ACCESS pour affiner les détails de la distribution des médicaments qui proviendront des différents sites de production NOVARTIS à travers le monde. » a confié Brice Tchuente pendant la visite. « La CENAME est déjà rodé dans la distribution. Il y a ce qu’on appelle le système national d’approvisionnement depuis les années 90. C’est la CENAME qui est le réceptacle au niveau national qui commande et distribue vers les fonds régionaux qui sont implantés dans les dix régions et vers les hôpitaux régionaux, centraux, et de référence, et vers certains confessionnels aussi. » a rassuré Dr Joseph Vaîllam qui précise : « Au niveau des fonds régionaux, ce sont les hôpitaux régionaux, de districts et les centres de santé qui sont ravitaillés. Et à partir des centres de distribution, c’est-à-dire des hôpitaux, c’est le malade qui est ravitaillé en dernier ressort. »

Au-delà de la distribution des médicaments, NOVARTIS ACCESS inclut des activités destinées au renforcement des systèmes de santé. Ces activités comprennent, entre autres, la formation des professionnels de santé sur le dépistage, le diagnostic et le traitement des MNT, des activités d’éducation ainsi que de sensibilisation communautaires. NOVARTIS ACCESS axe également ses activités sur le contrôle de l’intégrité de la chaîne de distribution. « Nous avons le plaisir de pouvoir aider des patients au Cameroun à mieux gérer leur cas de maladies chroniques à travers Novartis Access », a déclaré Dr Harald Nusser, le responsable mondial de Novartis Social Business. « L’accord d’aujourd’hui, montre l’intensité des efforts du gouvernement camerounais pour combattre les maladies chroniques non transmissibles. Notre panier de médicaments est déjà disponible au Cameroun à travers le réseau des hôpitaux de la Convention Baptiste du Cameroun. Maintenant, ils seront disponibles, grâce à la CENAME, dans tout le secteur public et à travers d’autres fournisseurs de médicaments. Bientôt, nous espérons que toutes les personnes souffrant de maladies chroniques auront accès au traitement à un prix abordable », a-t-il ajouté.

La Convention est signée pour un an automatiquement reconductible. L’évaluation est prévue avant terme, pour éventuellement se faire afin d’huiler la machine de stockage, de distribution et de commercialisation. La CENAME, donc le gouvernement camerounais, fonde beaucoup d’espoir dans son alliance avec le programme NOVARTIS ACCESS pour réduire le nombre de morts au Cameroun liés aux quatre maladies non transmissibles ciblées.

Henri FOTSO, Envoyé Spécial à Yaoundé

Dans la meme rubrique

LUTTE CONTRE LA PAUVRETE PAR LE RECYCLAGE INFORMEL DES LINGES A DOUALA
Publié le : 20-Sep-2019    14:03:58 
JPEG - 88.7 ko
logo
Elles tirent l’essentiel de leurs revenus d’une activité peu ordinaire : le recyclage informel des linges. Les linges recyclés proviennent pour l’essentiel d’une décharge de la ville de Douala.Voyage au cœur d’une filière économique peu (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES PÈLERINS D’HIPPOCRATE LANCENT UN ASSAUT CONTRE LA HERNIE
Publié le : 24-May-2019    09:15:51 
JPEG - 115 ko
logo
Le constat est fait par les Pèlerins d’Hippocrate, une association de médecins de l’Hôpital Général de Douala : il y a une flambée de hernies dans le département du Nkam, sur le littoral camerounais. Pour cela, ils viennent d’opérer une descente sur le (...)
En savoir +
CAMEROUN : LA POLYCLINIQUE IDIMED DE DOUALA FAIT AVANCER L’ORTHOPEDIE
Publié le : 02-May-2019    19:42:44 
JPEG - 73.8 ko
logo
La prise en charge efficace des enfants qui naissent avec des pieds bots ou pieds mal formés, des personnes qui souffrent des séquelles post-traumatiques et même de dégénérescence osseuse, bref, des maladies des os et des ligaments, s’arrime désormais (...)
En savoir +
CAMEROUN : LES PYGMEES BAKA DE MINDOUROU VICTIMES DU DEVELOPPEMENT
Publié le : 10-Apr-2019    10:28:13 
JPEG - 64.4 ko
logo
Les Baka sont avec les Bikélé, les Badjoué et les Kaka les ethnies autochtones de l’Arrondissement du Dja, encore connu sous le nom d’arrondissement de Mindourou dans le département du Haut-Nyong, région de l’est du Cameroun. Leur état de santé devient (...)
En savoir +
CAMEROUN : PLUS DE 6000 ENFANTS DÉPLACÉS DANS LE MOUNGO
Publié le : 15-Mar-2019    08:51:45 
JPEG - 139.8 ko
logo
Alors que la pression internationale s’alourdit sur le régime en place à Yaoundé pour une solution viable et durable à la crise anglophone, la guerre se poursuit dans le Cameroun anglophone et la pression des déplacés internes pèse sur la partie (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 1019 Cette semaine : 14395 Ce mois : 54560 Total visiteurs
Hier : 796 La semaine passée : 18430 Le mois passé : 65043 2630449


© Copyright 2018® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.