Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Sport > → CAMEROUN : JOSEPH ANTOINE BELL BRIGUE LA PRESIDENCE DE LA FECAFOOT

« Le football camerounais a des problèmes, je veux y apporter des solutions » , cette phrase résume à elle seule l’intention de Joseph Antoine BELL (JAB), candidat à la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). L’ancien international camerounais a présenté sa vision aux chefs d’entreprise présents à la conférence-dîner qu’il a donnée lundi le 10 novembre 2014 dans un hôtel de Douala.

Chefs d’entreprises, et quelques amis politiques et du sport, étaient tous ouïes devant l’ancien Lion Indomptable qui leur a détaillé le programme qu’il en entend mettre en œuvre s’il venait à être élu à la tête de la Fécafoot au soir du 29 novembre prochain. Dans ce vaste programme, Joseph Antoine Bell fixe les conditions de la renaissance du football camerounais, un football en crise depuis de longues années, caractérisé par des succès surprises et tonitruants, mais miné du fond par la gabegie, le clientélisme, les détournements de deniers, la corruption, l’inorganisation, et ce à tous les niveaux. Pour Joseph Antoine BELL, le football jeune est une priorité et mérite un encadrement sérieux, de même que les différents championnats nationaux, allant du foot féminin au la division UNE en passant par les divisions DEUX et autres ligues. Le gardien de but anthologique des Lions Indomptables ajoute en outre que : « Les joueurs de l’équipe nationale n’ont pas besoin du football camerounais pour vivre ni jouer » car évoluant dans des championnats étrangers.

Afin de relever le football camerounais, Joseph Antoine BELL s’est entouré d’une équipe : la « TEAM NEW-DEAL » qui prône le retour au sport fanion. Une équipe dite renforcée par des personnes intègres et amoureuses du ballon rond, et du Cameroun. A la question posée par un chef d’entreprise de savoir si les promesses faites par Joseph Antoine BELL seront tenues, ce dernier répond : « je mets quiconque ici au défis de me dire si je lui ai déjà donné un rendez-vous que je n’ai pas honoré ou si j’ai emprunté de l’argent chez lui sans rembourser. Personne ne pourra dire le contraire. Et bien, sachez que tout ce que je vous présente ce soir sera réalisé » Et de souligner plus tard : « je fais ce que j’ai dit, je dis ce que j’ai fait » .

Pour donc réaliser ses engagements, Joseph Antoine BELL compte sur les entreprises. Pour lui, la Fécafoot ne peut pas uniquement compter sur la FIFA. Mais bel et bien sur les entreprises locales qui peuvent participer à plusieurs niveaux tant dans la construction des stades que dans le sponsoring des équipes et des compétitions. Il illustre d’ailleurs, en s’adressant aux chefs d’entreprises présents dans la salle, par une affiche d’un stade de foot rempli de panneaux publicitaires : « Dans ce stade les supporters sont absents mais pas les entreprises là ». Une manière de dire que le développement du football ne peut se faire sans la participation des entreprises en amont. Le candidat à la tête de la Fécafoot compte également user de son aura pour amener ces entreprises (nationales et internationales) dans l’univers footballistique camerounais.

Joseph Antoine BELL n’est pas à sa première tentative. Déjà en 1996, il a présenté sa candidature à la présidence de la Fécafoot, sans succès. Il dénonça alors la corruption des membres électeurs, les textes statutaires inéquitables, etc. Au regard de la descente aux enfers qu’effectue le football camerounais depuis environ deux décennies, le meilleur gardien africain du Siècle (1999, Fédération Internationale de l’histoire du Football et des statistiques), se propose une fois de plus « d’apporter des solutions » aux grands problèmes du football camerounais. En est-il capable ? Sa candidature a le mérite d’être sérieuse dans la méthode et crédible dans le fond, au regard de l’expérience de JAB dans le domaine footballistique et sa constance dans ses idéaux sportifs.

Joseph Antoine BELL a débuté sa carrière sportive en 1970 dans l’équipe Eclair Sportif de Douala(D2) pour l’achever en 1994 dans l’Association Sportive Saint Etienne (D1 en France). Il a été lion indomptable de 1975 à 1994. Champion du Cameroun (1975-1976 avec Union sportive de Douala), champion d’Egypte (1983 avec Arab Contractors), champion d’Afrique des Nations en 1984, 1988, ballon d’Or Camerounais (1978) entre autres titres qui imposent respect outre son franc-parler… JAB a entre autre un diplôme d’entraineur de football, un brevet d’éducateur sportif haut niveau et est consultant football pour plusieurs chaînes médias camerounais et internationaux.

Cet impressionnant palmarès est couronné par le titre et qualité de mbombog (chef traditionnel de 3ème dégré) du village Mouandè dans la Sanaga Maritime au Cameroun. JAB veut mettre veut gagner la confiance des électeurs de la Fécafoot au soir de la campagne électorale qui démarrera après le 17 novembre 2014, date de dépôt des candidatures à la Fédération camerounaise de football.

Judith NGO KAM

Dans la meme rubrique

CAMEROUN : LE GAZON DE NOS NOUVEAUX STADES DE FOOTBALL EN DANGER
Publié le : 19-Jan-2019    13:24:36 
JPEG - 297.1 ko
logo
Avec près de 20 nouveaux stades de football déjà opérationnels pour certains, comme ceux de Limbe, Buea, Bafoussam et Yaoundé, qui seront à la disposition des footballeurs camerounais pour les années à venir, nous nous interrogeons sur l’entretien des (...)
En savoir +
CAMEROUN : DES FEMMES QUI SE PASSIONNENT DU FOOT
Publié le : 15-Jun-2017    14:59:53 
JPEG - 316.6 ko
logo
L’une est quinquagénaire, l’autre est quadragénaire. Ce sont deux femmes camerounaises qui n’ont vécu et ne vivent que pour le foot : le football féminin. Elles sont encore plus déterminées d’autant plus que les Lionnes Indomptables par leurs prouesses (...)
En savoir +
CAN 2017 : LA CAF SATISFAITE DE L’ARBITRAGE ET DE L’AFFLUENCE !
Publié le : 01-Feb-2017    11:50:16 
JPEG - 51.7 ko
logo
La sortie prématurée du Gabon de la 31ème Coupe d’Afrique des Nations de Football, ainsi que le climat politico-économique de ce pays hôte, ont suscité de réelles appréhensions sur le côté populaire de la compétition. Voici le point que fait la CAF de (...)
En savoir +
CAN 2017 : LE GARDIEN GABONAIS VOULAIT MARABOUTER LE CAMEROUN ?
Publié le : 23-Jan-2017    13:35:28 
JPEG - 63.1 ko
logo
Avant le début du troisième match qualificatif pour les quarts de finale de la CAN 2017 dans la poule A de Libreville dimanche 22 janvier, le goal kipper des Panthères du Gabon a violé la cage du goal kipper des Lions indomptables. Une action perçue (...)
En savoir +
CAN 2017 : LE CAMEROUN TRÔNE A LA TETE DE LA POULE A, MAIS…
Publié le : 20-Jan-2017    17:26:08 
JPEG - 78 ko
logo
Ce dimanche 22 janvier 2017, ça passe ou ça casse au Stade de l’amitié à Libreville au Gabon. Si ça passe pour le Cameroun, ça casse pour le Gabon. Si ça passe le Gabon, ça casse pour le Cameroun. Pour que ça passe pour les deux pays frères opposés, il (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 872 Cette semaine : 14248 Ce mois : 54413 Total visiteurs
Hier : 796 La semaine passée : 18430 Le mois passé : 65043 2630302


© Copyright 2014® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.