Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Politique > → CAMEROUN : HYPOTHÉTIQUES ÉLECTIONS CRÉDIBLES ET TRANSPARENTES EN 2018

Les maux qui minent l’institution Elections Cameroon viennent d’être exposés au public le 5 juin dernier par le Secrétaire Permanent et Porte-Parole de la Plate-Forme de la Société Civile pour la Démocratie, Dr Hilaire Kamga .

De l’exposé que Dr Hilaire Kamga a livré au public, il ressort que le Président du Conseil Electoral et le Directeur Général des Elections violent systématiquement les textes organiques de l’institution et plus grave clochardisent le personnel. En effet, l’étude menée auprès de certains responsables et agents d’Elecam, montre clairement et irréfutablement que les droits du personnel sont bafoués sur un double plan matériel et sécuritaire. Sur le plan matériel, la grille salariale n’est pas connue. L’analyse de l’état des salaires montre que le salaire des agents de maîtrise se situe entre 36 349 et 57 303 FCFA. Cette situation est extrêmement dangereuse pour les élections à venir, car la précarisation du personnel le rend vulnérable et l’expose à la corruption, à la dépendance absolue et à la partialité.

Cette mauvaise condition matérielle de travail est aggravée par l’absence de contrat de travail pour grande majorité en service auprès des membres du conseil électoral qui travaillent pourtant depuis plus de huit (8) ans, l’irrégularité du versement des cotisations CNPS du personnel, des discriminations au niveau des avancements du personnel, le favoritisme au niveau du reclassement, le non-paiement des congés conformément aux dispositions prévues par la résolution portant statut du personnel. Par ailleurs, les affectations se font à l’emporte-pièce. Les familles sont disloquées par des affectations incontrôlées à répétition et sans frais de relève. Depuis dix ans, ELECAM n’a pas de délégué du personnel. Les maladies professionnelles ne sont pas prises en considération par les responsables de l’institution.

Ce personnel est également victime de violence psychologique du fait des nominations manifestement illégales du Directeur Général des Elections et du Président du Conseil Electoral. Le Président du Conseil Electoral exerce son pouvoir de nomination du personnel au mépris de la procédure prescrite par la loi, laquelle subordonne chacune de ses décisions à une délibération du Conseil Electoral. Sa décision n° 0001/ELECAM du 19 mai 2017 par laquelle il a unilatéralement nommé un responsable auprès de la délégation régionale d’Elections Cameroon du centre en est une parfaite illustration.

Le Directeur Général des Elections n’est pas du reste. Ce dernier doit également procéder à la nomination des responsables des structures d’appui d’ELECAM après approbation du Conseil Electoral. Le 19 mai 2017, le Directeur Général des Elections a outre passé l’obligation de requérir l’approbation du Conseil Electoral et a procédé unilatéralement à la nomination des responsables dans les démembrements d’Elecam. Au regard de tout ce qui précède, la motivation du personnel d’ELECAM est à questionner. Ce qui jette immédiatement un doute réel sur la capacité de ce personnel à conduire en toute indépendance, dans la transparence le processus électoral au Cameroun qui doit organiser, selon la loi, au moins une élection présidentielle, des élections législatives et municipales en 2018.

La clochardisation du personnel d’ELECAM est un fait très grave au regard de ses implications directes sur le processus électoral. Il s’agit de la préparation du processus (inscription sur les listes électorales, distribution des cartes électorales, confection des listes électorales, répartition des électeurs dans les bureaux de vote, etc.), de l’animation du déroulement des élections et de la consolidation des résultats des votes, etc. Il urge dans ces conditions, selon le rapport de Dr Hilaire Kamga, d’appliquer de manière uniforme le statut du personnel et de procéder à la revalorisation salariale du personnel avant de procéder à l’annulation des actes illégaux prise par le Directeur Général des Elections et le Président du Conseil Electoral.

Syriaque TALOM

Dans la meme rubrique

L’ARMEE CONGOLAISE CONFIRME LA MORT DU CHEF DES REBELLES FDLR EN RDC
Publié le : 18-Sep-2019    22:22:26 
JPEG - 78.7 ko
logo
Les autorités militaires ont confirmé la mort du chef des rebelles FDLR Sylvestre Mudacuruma et de plusieurs de ses proches lieutenants.
En savoir +
RDC : L’EMBARRASSANTE AFFAIRE DES 15 MILLIONS DE DOLLARS
Publié le : 16-Sep-2019    23:45:40 
JPEG - 22.8 ko
logo
Pour son implication présumée dans la disparition d’environ 15 millions de dollars des caisses de l’Etat, Vital Kamerhe apparaît désormais comme un handicap pour le président congolais.
En savoir +
LA PLUIE PROROGE L’ETAT D’URGENCE AU TCHAD
Publié le : 11-Sep-2019    23:03:20 
JPEG - 39.6 ko
logo
L’état d’urgence est prorogé de quatre mois dans trois régions du Tchad en proie à des conflits intercommunautaires : le Tibesti, le Sila et le Ouaddaï... à cause des intempéries.
En savoir +
MARTIAL BISSOG : « JE CONVOQUE UNE CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE CAMEROUN »
Publié le : 19-Jun-2019    00:02:52 
JPEG - 52.5 ko
logo
Il est l’un des rares auteurs camerounais de « best-sellers » : « L’Afrique et son cancer du colon » sorti aux Editions Doxa en France le 1er septembre 2015. Son jeune âge est le paradoxe de ses grandes ambitions dans un petit où le rêve fout le camp, (...)
En savoir +
JEAN MARC NGOSS : « JE SUIS LE PROCHAIN CHEF D’ETAT DU CAMEROUN »
Publié le : 06-Jun-2019    00:26:33 
JPEG - 94.8 ko
logo
Le leader du Parti de l’Esprit d’avril 48, Jean Marc Ngoss annonce qu’il est le troisième Chef d’Etat du Cameroun, le successeur de Paul Biya. Dans la pure tradition africaine, et dans son antre de Mpodol dans la capitale économique du Cameroun, (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 441 Cette semaine : 11335 Ce mois : 55919 Total visiteurs
Hier : 653 La semaine passée : 15394 Le mois passé : 65043 2631807


© Copyright 2017® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.