Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Politique > → AFRIQUE : LE CAMEROUN AU RYTHME DES ENLEVEMENTS

La ville de Bamenda, ici en image, est régulièrement touchée.

Au Cameroun se termine une semaine marquée par des enlèvements et des incursions de séparatistes en zone anglophone mais aussi francophone. La crise se poursuit dans le pays. Les dernières attaques ont été marquées par leur caractère spectaculaire.

Dégâts et enlèvements

Dès mardi 19 mars, en partie francophone à 60 km de Douala, les séparatistes ont traversé le fleuve Moungo avant d’attaquer la ville de Mbanga où ils ont brûlé des maisons, des engins, blessé des travailleurs champêtres et enlevé une quinzaine de personnes qu’ils n’ont heureusement pas pu amener très loin. Le même mardi, l’entraineur camerounais de football Emmanuel Ndumbe Bosso était enlevé par des hommes armés à Bamenda, dans le Nord-Ouest, avant d’être relâché huit heures plus tard. Mercredi, c’est au tour des étudiants de l’Université de Bamenda d’être tenus en respect en pleine salle de classe et dépouillés de leur argent. Les assaillants, présentés comme des sécessionnistes, ont promis de revenir dans un mois et dix jours. Le même jour, dans cette ville où il résidait depuis sa sortie du gouvernement, l’ancien Ministre Secrétaire d’Etat en charge de l’administration pénitentiaire Emmanuel Ngafeesson, était enlevé. On est resté sans nouvelles de lui jusqu’à tard jeudi.

Mercredi encore, mais cette fois-ci dans la région du sud-ouest, 15 étudiants de l’Université de Buea ont été enlevés alors qu’ils pratiquaient le football.

La guerre en région francophone ?

La gouvernance est mise à mal dans la partie anglophone du Cameroun, où l’on observe désormais des postes de contrôle routier érigés par des bandes armées au même titre que les forces gouvernementales. Les séparatistes semblent tenter de plus en plus d’exporter la guerre dans les régions francophones. L’attaque de la ville de Mbanga mardi n’est pas la première incursion du genre en région francophone.

En décembre dernier, la localité de Bangourain à l’Ouest du Cameroun avait déjà essuyé deux assauts meurtriers des séparatistes anglophones, de même que les départements de la Menoua et des Bamboutos dans l’Ouest francophone. Ces derniers connaissent des incursions sporadiques depuis le deuxième trimestre 2018.

Le nombre de morts dans cette guerre fratricide reste pour l’heure difficile à établir.

Henri FOTSO

SOURCE : DW - https://www.dw.com/fr/le-cameroun-a...

Dans la meme rubrique

L’ARMEE CONGOLAISE CONFIRME LA MORT DU CHEF DES REBELLES FDLR EN RDC
Publié le : 18-Sep-2019    22:22:26 
JPEG - 78.7 ko
logo
Les autorités militaires ont confirmé la mort du chef des rebelles FDLR Sylvestre Mudacuruma et de plusieurs de ses proches lieutenants.
En savoir +
RDC : L’EMBARRASSANTE AFFAIRE DES 15 MILLIONS DE DOLLARS
Publié le : 16-Sep-2019    23:45:40 
JPEG - 22.8 ko
logo
Pour son implication présumée dans la disparition d’environ 15 millions de dollars des caisses de l’Etat, Vital Kamerhe apparaît désormais comme un handicap pour le président congolais.
En savoir +
LA PLUIE PROROGE L’ETAT D’URGENCE AU TCHAD
Publié le : 11-Sep-2019    23:03:20 
JPEG - 39.6 ko
logo
L’état d’urgence est prorogé de quatre mois dans trois régions du Tchad en proie à des conflits intercommunautaires : le Tibesti, le Sila et le Ouaddaï... à cause des intempéries.
En savoir +
MARTIAL BISSOG : « JE CONVOQUE UNE CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE CAMEROUN »
Publié le : 19-Jun-2019    00:02:52 
JPEG - 52.5 ko
logo
Il est l’un des rares auteurs camerounais de « best-sellers » : « L’Afrique et son cancer du colon » sorti aux Editions Doxa en France le 1er septembre 2015. Son jeune âge est le paradoxe de ses grandes ambitions dans un petit où le rêve fout le camp, (...)
En savoir +
JEAN MARC NGOSS : « JE SUIS LE PROCHAIN CHEF D’ETAT DU CAMEROUN »
Publié le : 06-Jun-2019    00:26:33 
JPEG - 94.8 ko
logo
Le leader du Parti de l’Esprit d’avril 48, Jean Marc Ngoss annonce qu’il est le troisième Chef d’Etat du Cameroun, le successeur de Paul Biya. Dans la pure tradition africaine, et dans son antre de Mpodol dans la capitale économique du Cameroun, (...)
En savoir +

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 539 Cette semaine : 13984 Ce mois : 54149 Total visiteurs
Hier : 613 La semaine passée : 18430 Le mois passé : 65043 2630038


© Copyright 2019® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.