Document sans nom Document sans nom
Slider Kit > Image fx add-on
JPEG - 50.8 ko
JPEG - 246.9 ko
logo
JPEG - 239.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
logo
JPEG - 42.9 ko
entete
Milonic DHTML/JavaScript Menu Sample Page DHTML JavaScript Menu By Milonic
Historique Présentation Nos produits Notre réseau Espace client
Flash news

CAMEROUN : IL NE RESTERAIT PLUS QU’ENVIRON 250 PYGMEES BEDJANG !

200 F.CFA (0,30 EUROS) : ACHETEZ UNE CHANSON CI-DESSUS DANS "ESPACE CLIENT".

◊  ACTUALITE > Communication > → 27 octobre 2014 : Des autorités de l’audiovisuel camerounais et de l’audiovisuel francophone interpellées

Nous sommes aujourd’hui le 27 octobre 2014. Cela fait dix ans que l’Unesco a institué la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel, dont la toute première édition fut célébrée le 27 octobre 2006. Consciente en effet que les archives du 20ème et du 21ème siècles, sont constituées de documents audiovisuels (films, émissions de télévision, émissions de radio et enregistrements sonores musicaux ou non), l’Unesco a donc choisi la date du 27 octobre pour rappeler au monde que notre mémoire est éphémère dès lors qu’elle n’est logée que dans notre tête. La date retenue est fortement symbolique en ceci que ce fut le 27 octobre 1980, en sa 21ème conférence générale, que l’Unesco adoptât une recommandation portant sur la « sauvegarde et la conservation des images en mouvement » pour leur importance culturelle et historique.

En ce jour commémoratif dont le thème est « Archives en danger : il reste encore beaucoup à faire » , le Syndicat national de l’audiovisuel du Cameroun (SYNAVCAM), tout en notant les efforts fournis jusqu’à présent, lance un appel aux institutions publiques afin qu’elles puissent continuer à aider le secteur audiovisuel camerounais à se structurer, et à se professionnaliser pour un bien être collectif et pour que nous puissions avec efficience, dirait la directrice de l’Unesco Irina Bokova, « léguer aux générations futures les moyens de comprendre leurs origines » . Parmi les institutions premièrement ciblées ici, il y a le ministère des arts et de la culture, le ministère du travail et de la sécurité sociale, et le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle. D’aucuns se demanderaient : pourquoi pas interpeller aussi le ministère de la communication ?

En réalité, le ministère de la communication n’est pas la seule tutelle de l’audiovisuel au Cameroun. Elle est plus l’autorité de tutelle du contenant que du contenu, si l’on admet que les productions audiovisuelles sont des œuvres de l’esprit, donc des œuvres culturelles et d’art. En ce jour où l’on parle donc du patrimoine audiovisuel à sauvegarder, le SYNAVCAM veut faire comprendre qu’il s’agit plus du contenu que du contenant. Et en cela, le ministère des arts et de la culture, deuxième tutelle du secteur audiovisuel camerounais, parce qu’autorité régalienne des contenus musicaux, cinématographiques, plastiques et littéraires, est plus concerné, comme il doit l’être à chaque fois que l’audiovisuel est au centre des préoccupations au Cameroun.

Et pourquoi avoir évoqué le ministère du travail et de la sécurité sociale, ainsi que le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle ? C’est que le Syndicat national de l’audiovisuel du Cameroun a noté que ces deux départements restent encore loin des questions qui sont les leurs quand il s’agit de l’audiovisuel. La mémoire de notre temps, les moyens de comprendre à léguer aux générations futures, ne peuvent aucunement être l’œuvre d’une corporation de travailleurs travestis, exploités et en même temps méprisés au quotidien.

Quoi qu’il en soit, le SYNAVCAM rappelle que l’occasion est bientôt donnée aux ouvriers du son et de l’image du Cameroun, aux institutions publiques et privées du secteur audiovisuel, par le biais de la Neuvième Semaine Nationale de l’Audiovisuel (SENAV 2014) du 1er au 7 décembre, de se mettre ensemble pour renforcer les capacités d’organisation, de professionnalisation, et définir les perspectives du secteur autour du thème englobant : « Radio et télévision numériques : enjeux culturels, économiques, et technologiques de la mutation » . Le patrimoine audiovisuel camerounais passera par là. Alors, tous à la SENAV 2014 !

Mais avant de terminer, le Bureau Exécutif et l’ensemble des membres du Syndicat national de l’audiovisuel du Cameroun se joignent aux 33 personnalités francophones qui ont adressée une lettre ouverte au Président Macky Sall du Sénégal qui accueille bientôt le prochain sommet de la Francophonie, pour soutenir que la place de l’AITV du groupe France Télévisions, cette agence créée en 1986 à l’occasion d’ un sommet de la même Francophonie, demeure à être préservée, car irremplaçable sur nos écrans de télévisions camerounaises quand il s’agit de parler de l’actualité africaine et internationale, car étant aussi, désormais, un patrimoine commun à la France, à l’Afrique et à la Francophonie.

Pour le SYNAVCAM, le Président national

Dans la meme rubrique

COMMUNICATION : DES HORIZONS NOUVEAUX AVEC LES MÉDIAS SOCIAUX
Publié le : 29-Jun-2017    17:46:08 
JPEG - 226.2 ko
logo
La radiotélévision internationale allemande, Deutsche Welle, encourage les médias du monde et les usagers pour une interactivité qui préserve l’identité en cultivant la diversité. Le point avec notre Envoyé spécial en (...)
En savoir +
ALLEMAGNE : DEUTSCHE WELLE LANCE UN PROJET D’HISTOIRE POUR LES JEUNES AFRICAINS
Publié le : 20-Jun-2017    18:36:31 
JPEG - 121.5 ko
logo
Au deuxième jour du dixième forum mondial des medias, Deutsche Welle a lancé une série d’histoire pour les jeunes africains. Le projet, parrainé par la Fondation Gerda Henkel, présentera 25 personnalités exceptionnelles de l’histoire africaine en bande (...)
En savoir +
COMMUNICATION : DEUTSCHE WELLE INVITE LE MONDE A BONN
Publié le : 20-Jun-2017    11:13:50 
JPEG - 126.8 ko
logo
Le forum mondial des médias qu’organise la Deutsche Welle depuis 2007 mobilise des hommes de medias, des responsables gouvernementaux, des universitaires et des Ong à Bonn. Le futur de la communication est envisagé ici. L’ouverture de la rencontre (...)
En savoir +
DES ENTRAILLES D’UN CONFRÈRE A LA COMMUNAUTÉ
Publié le : 07-Sep-2015    19:20:03 
JPEG - 183.4 ko
logo
Et de 200 pour Thierry Ndong et ses collaborateurs. Le 200e numéro de l’hebdomadaire sous-régional de notre confrère Thierry Ndong, est entré en kiosque le lundi 7 septembre 2015. Occasion d’une conférence-débat sur les sujets d’actualité ce mardi 8 (...)
En savoir +
CAMEROUN : LE DG DE NEXTTEL PARLE DE LA 3 G ET DE LA TNT
Publié le : 17-Jun-2015    21:45:53 
JPEG - 50 ko
logo
Au Cameroun, les consommateurs ne savent plus à quel saint se vouer. Le pays migre tant bien que mal vers le tout-numérique, tant dans le domaine de la téléphonie que de la télévision terrestre. Dans sa mission d’être « l’écho de l’Afrique profonde… (...)
En savoir +

1 | 2

Exclusivité
JPEG - 93.2 ko
CLICHES DU PARTI DE L’ESPRIT D’AVRIL 48
En savoir +
Hacked By Gezah
JPEG - 55.1 ko
VISITE D’ETAT DU PRESIDENT FRANÇAIS FRANÇOIS HOLLANDE AU CAMEROUN ET EN IMAGES
Visionner l'album
ECOUTER AIC Slider Kit > Menus
  • Le Journal audio

    L’ACTUALITÉ VUE PAR NOTRE RÉDACTION

    Ecouter +
  • Mémoire de chez nous

    LE MAGAZINE RADIO DE LA REDACTION

    Ecouter +
  • Hit music

    HIT PARADE MUSICAL DU KMER

    Ecouter +
Document sans nom
COMPTEUR
DE
VISITES
Aujourd'hui : 917 Cette semaine : 14293 Ce mois : 54458 Total visiteurs
Hier : 796 La semaine passée : 18430 Le mois passé : 65043 2630347


© Copyright 2014® AIC - Agence Africaine d'Information et de Communication. Tous droits réservés.